Vous êtes ici : Accueil > Les procédés > Moulage au contact
Moulage au contact : Principe

C'est la plus ancienne méthode de mise en œuvre des composites. Ce procédé permet la réalisation de pièces de formes et de dimensions quelconques pour de petites séries. Le moule, enduit d'un agent de démoulage, reçoit la couche de surface (gel-coat), puis le renfort sous formes de couches successives de mat ou de tissu que l'on imprègne de résine, généralement manuellement, jusqu'à obtention de l'épaisseur souhaitée.La polymérisation peut se faire à température ambiante ou être accélérée par chauffage. Après durcissement de la résine, la pièce est démoulée et détourée.


Si l'opération est relativement facile à mettre en oeuvre et peu coûteuse en matériel, elle exige une main-d'oeuvre qualifiée. On peut utiliser ce procédé pour réaliser des pièces de grandes diffusions généralement en fibre de verre et résine polyester ayant une seule face lisse.


L'imprégnation peut-être réalisée à l'aide du vide sous une bâche souple pour améliorer le taux de renfort.

Applications

- Carrosserie automobile (tuning), carénage
- Capotage divers, habillage intérieur
- Coque de bateau
- Mobilier urbain
- Sanitaire
- Petits équipements industriels

Avantages - Inconvénients

AvantagesInconvénients
- Très large possibilité de formes et de dimensions - Une seule face lisse
- Une surface lisse (gelcoatée) - Nécessité de finition de la pièce
- Propriétés mécaniques : bonnes à moyennes - Qualité tributaire de la main d'oeuvre
- Investissements faibles - Cadences faibles
- Moules simples, peu onéreux - Espace de travail important

Contactez-nous

innovation@compositec.com
Tél. 04 79 26 42 50